Menu
Envoyer à un ami
Imprimer
Partager

Malte subventionne les événements MICE

Acta media
17/05/2021

Pour relancer le tourisme d’affaires qui génère 7% de ses visiteurs, l’archipel met en place une aide financière en 2021 et 2022, qui peut représenter jusqu’à 150 € par participant.


Malte est prêt à accueillir les touristes. Dès le 1er juin, l’archipel ouvre ses portes pour relancer un secteur essentiel à son économie. En 2019, il avait reçu 2,75 millions de visiteurs, dont 239 000 Français (3ème marché émetteur), des chiffres qui ont reculé de plus de 70% en 2020 avec la pandémie. 
 
" La situation sanitaire est contrôlée, avec seulement quelques cas de Covid détectés chaque jour et un taux de vaccination de la population adulte avec une première dose qui atteint désormais plus de 60%, l’un des meilleurs chiffres en Europe " rappelle Dominic Micallef, directeur pour la France de l’office de tourisme de Malte.

Pour favoriser la relance, Malte a mis en place un code avec trois couleurs. Les voyageurs en provenance de pays classés en rouge et orange qui sont entièrement vaccinés (deuxième dose au moins dix jours avant le séjour) pourront voyager librement. Ceux qui ne sont pas vaccinés devront présenter un test PCR négatif effectué au plus tard 72 heures avant l’arrivée. Pour les voyageurs en provenance de pays en zone verte, aucune restriction : ils peuvent voyager librement.

Le tourisme d’affaires, qui représente 7% des arrivées à Malte mais génère des recettes bien plus importantes que le tourisme de loisirs, sera un peu plus long à redémarrer, sans doute à compter du mois de septembre. Même si des petits groupes ont pu être accueilli ces dernières semaines, dans le respect des geste barrières et d’un protocole strict. La jauge maximum pour les groupes n’est pas encore définie et sera communiqué dans les prochaines semaines mais dans un premier temps, elle pourrait être identique à celle instaurée pour les mariages, à savoir 100 personnes en intérieur et jusqu’à 300 en extérieur. Pour accompagner cette relance du secteur MICE, l’office de tourisme casse sa tirelire, avec un budget de 4 millions d’euros pour venir en aide aux professionnels qui organiseront des événements MICE dans l’archipel en 2021 et 2022, qu’il s’agisse de réunions, conférences ou incentives.

Pour en bénéficier, la taille du groupe doit être supérieure à dix personnes, avec un minimum de 2 nuits sur place. Tout événement induisant une dépense de 800 € par participant (hors transport international) pourra prétendre à une aide financière de 150 €. Cette contribution sera de 75 €/personne pour les dépenses comprises entre 600 et 800 €. Après demande validée par l’office de tourisme (émanant des professionnels du MICE ou directement des entreprises), l’aide financière sera versée à la fin de l’opération.
" Les événements qui devaient se tenir en 2020 ou début 2021 et qui ont été reportés pourront aussi bénéficier de cette aide, sous réserve que le contrat définitif du report n’ait pas encore été signé " précise Quentin Dumail, responsable MICE et marketing au sein de l’office de tourisme de Malte à Paris.
Il convient néanmoins de ne pas trop traîner puisque le fonds de 4 M€, qui devrait permettre de financer la venue de 35 000 personnes, est disponible jusqu’à épuisement, avec pour règle " premier arrivé, premier servi " ; sachant que cette somme est à repartir entre tous les marchés émetteurs. " Déjà 55 dossiers ont été traités, dont environ 25% en provenance de France " ajoute Quentin Dumail.   

Outre cet effort financier conséquent, Malte peut s’appuyer sur plusieurs nouveautés pour relancer le tourisme d’affaires. Dans le ciel, Air France ouvre une ligne directe entre Paris et La Valette, au rythme de trois rotations par semaine. Pour l’heure, cette nouvelle liaison n’est annoncée que pour les mois de juillet et août mais Dominic Micallef espère qu’elle pourra être pérennisée. Elle s’ajoute aux vols déjà opérés par Air Malta, Ryanair et Volotea, depuis Paris, Beauvais, Lyon, Toulouse, Nantes, Marseille et Bordeaux. Sur place, plusieurs nouveaux hôtels réinventent également l’expérience : le boutique-hôtel Iniala Harbour House et l’Embassy à La Valette, le Hyatt Regency et le Mercure (premier établissement du groupe Accor à Malte) dans la station balnéaire de Saint Julian’s. Enfin, le Mediterranean Conference Centre, aménagé dans l’ex Hôpital des Chevaliers de Malte, dispose désormais d’un toit terrasse qui peut accueillir jusqu’à 600 personnes, pour des soirées jusqu’à plus soif…
 
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Avril 2021 - 15:17 La Suisse sur tous les terrains

Jeudi 18 Mars 2021 - 11:22 Le Japon dans les starting-blocks







14/01/2021

L'union fait la force

Pour traverser plus sereinement la tempête économique déclenchée par la Covid, le groupe Acta Media a décidé de réunir provisoirement les titres Evénements & Conventions et Voyages & Stratégie au sein d’un unique magazine trimestriel.
Notre newsletter mensuelle devient également commune.