LE MAGAZINE DU MICE EN FRANCE ET À L'ÉTRANGER
Événements & Conventions
Envoyer à un ami
Imprimer
Partager

Le MICE reprend le train

15/10/2021

La SNCF note une accélération plus forte qu'attendue de son trafic business grâce à la reprise des voyages et du tourisme d'affaires, avec un calendrier chargé en salons, foires, réunions et team building d’entreprises d'ici la fin de l'année. Bilan d’étape à IFTM-Top Resa.


La SNCF a profité du salon IFTM-Top Resa pour faire un point sur la reprise de ses trafics, et plus particulièrement celui du marché affaires. "Comparé à 2019, nous avons retrouvé 60% de nos clients voyageant avec un tarif Pro et même 75% si l'on tient compte des PME-PMI", s'est félicité Alain Krakovitch, le directeur de Voyages SNCF. En septembre, le chiffre d'affaire de cette branche a atteint au global (avec le loisir) 90% de celui de septembre 2019.

Les signaux sont également positifs à l'international avec des premières classes pleines sur Thalys et Lyria. La remontée est plus lente chez Eurostar avec actuellement 7 A/R quotidiens Paris-Londres et 4 Londres-Bruxelles (dont 2 se poursuivent vers Rotterdam et Amsterdam) contre respectivement 15 et 9 A/R par jour en 2019. "Notre priorité est de remettre de l'offre pour que les voyageurs puissent accomplir des A/R dans la journée sur nos différents axes et disposent de davantage de flexibilité en changeant aisément de train si nécessaire", nous a précisé cette semaine François Le Doze, directeur commercial d'Eurostar.

Un retour au niveau de 2019 d'ici deux ans ?

Outre le fort rebond de l'économie française, la SNCF impute ses bons résultats au fait que seulement un tiers des entreprises limiteraient encore les déplacements de leurs collaborateurs et 5% privilégieraient toujours la visioconférence pour leurs réunions (contre 19% en janvier dernier). Surtout, selon l’étude Opinion Way pour la SNCF réalisée du 21 au 29 septembre auprès de clients Pro de la compagnie ferroviaire, la majorité des sociétés optent désormais pour le train plutôt que l'avion pour leurs déplacements professionnels de moins de 3 heures. "La reprise des foires et salons en France favorise les déplacements", ajoute Alain Krakovitch qui pointe aussi un bel élan des réunions et autres opérations de team building des entreprises.

A plus long terme, la SNCF estime que les pratiques boostées lors de la pandémie comme la visio ne devraient faire baisser que de 10% le trafic lié aux salons, séminaires, congrès... Les réunions internes seraient en revanche plus impactées avec une perte de l'ordre de 30% ; ce serait 15% pour les formations. "Au global, 10% de notre trafic affaires seraient durablement remis en cause par ces nouvelles pratiques. Nous prévoyons un retour de nos ventes pro au niveau de 2019 en 2023, au plus tard en 2024", a conclu Alain Krakovitch. En espérant que la pandémie soit enfin derrière nous.
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Novembre 2021 - 10:27 La SNCF riposte à Trenitalia sur Paris-Lyon







14/01/2021

L'union fait la force

Pour traverser plus sereinement la tempête économique déclenchée par la Covid, le groupe Acta Media a décidé de réunir provisoirement les titres Evénements & Conventions et Voyages & Stratégie au sein d’un unique magazine trimestriel.
Notre newsletter mensuelle devient également commune.