Menu
Envoyer à un ami
Imprimer
Partager

L’effet papillon… asiatique

13/03/2020

L’« effet papillon » (cette théorie qui prétend qu’un battement d’ailes dans une région peut engendrer une catastrophe à l’autre bout du monde) n’a jamais trouvé plus belle illustration !


Avec la mondialisation, ce qui n’aurait dû être qu’un épiphénomène chinois se transforme en panique planétaire. Le bilan de l’épidémie du coronavirus – qu’il faut désormais appeler Covid-19 (ça fait plus scientifique !) – s’alourdit de jour en jour, plus de 2 500 morts à l’heure où j'écris ces lignes. Certes, comparé au nombre de personnes terrassées chaque année par une simple grippe, le chiffre est dérisoire. Il n’empêche… Toute la planète se masque et le tourisme tousse.

On pointe du doigt la chute des ventes vers la Chine, mais aussi vers la Thaïlande ou le Vietnam. Et désormais l’Italie, elle aussi dans l’œil du cyclone. On craint que les croisières ne finissent toutes en quarantaine. Avec ses congrès, salons et séminaires réunissant des participants venus du monde entier, le tourisme d’affaires est en première ligne. Plus de 70 exposants ont renoncé au salon aéronautique de Singapour. Même en Europe, on frissonne. Barcelone a préféré annuler son salon mondial du mobile, effrayée par la venue potentielle de milliers de visiteurs asiatiques ; et à Milan, on annule les manifestations les unes après les autres. Les incentives ne sont pas épargnés. Les agences sont sur le pont pour réorganiser les itinéraires ou basculer les voyages vers d’autres destinations… Il faudra des mois avant que l’Asie ne reprenne des couleurs. 
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Avril 2021 - 15:17 La Suisse sur tous les terrains

Jeudi 18 Mars 2021 - 11:22 Le Japon dans les starting-blocks







14/01/2021

L'union fait la force

Pour traverser plus sereinement la tempête économique déclenchée par la Covid, le groupe Acta Media a décidé de réunir provisoirement les titres Evénements & Conventions et Voyages & Stratégie au sein d’un unique magazine trimestriel.
Notre newsletter mensuelle devient également commune.