Menu
Événements & Co Événements & Co
LE MAGAZINE DE L'ÉVÉNEMENTIEL EN FRANCE
Événements & Conventions

Interview de Stéphane Villain, président de Tourisme & Territoires

La rédaction
29/08/2018

Stéphane Villain est né en 1959. Depuis 2008, il est administrateur de Tourisme & Territoires (ex-Rn2D). Il a été élu président du réseau en septembre 2015. Il est également président de France Vélo Tourisme, président de l’ADT des Charentes, vice-président du conseil départemental et conseiller municipal de Châtelaillon-Plage.


Stéphane Villain

Quel est le rôle du réseau Tourisme & Territoires et comment évolue-t-il ?

Créé en 1997, ce réseau national réputé pour son engagement, son efficacité et sa modernité n’a cessé de se renouveler, de se réinventer avec toujours à l’esprit une triple dimension : le service aux territoires, le service aux professionnels et la stimulation des marchés face à des consommateurs dont les modes de choix sont extrêmement variés et la concurrence intense. Tourisme & Territoires et ses membres positionnons notre action au coeur des grandes problématiques sociétales et locales à savoir la révolution numérique, l’exploration des territoires, la contribution au développement local, la promotion des circuits courts, la découverte des villes, le développement des grandes filières ou encore les enjeux d’équilibre et de santé.

Notre réseau réunit 97 agences de développement touristique (ADT) et comités départementaux du tourisme en France métropolitaine et dans les DOM TOM, soit 2 000 salariés engagés sur le terrain, sur des activités opérationnelles comme l’ingénierie, la promotion ou encore la commercialisation.

Quelles sont vos principales missions ?

En 2018, nous accompagnons nos adhérents sur les filières vélo et oenotourisme, sur les démarches qualité comme le classement des locations saisonnières ou encore sur l’accessibilité universelle. Notre ADN est l’innovation et c’est la raison pour laquelle nous sommes engagés depuis 3 ans sur 2 programmes nationaux : Flux vision Tourisme, qui permet d’appréhender la fréquentation touristique à partir des données de téléphonie mobile, et DATAtourisme, une plateforme de diffusion des données touristiques en
open data, pilotée avec la DGE.

Quelle place occupe le tourisme d’affaires au sein de Tourisme & Territoires ?

Tourisme & Territoires a participé en 2017 à la mise en oeuvre du contrat de filière « Rencontres d’affaires et événementiel » en étant animateur de la mesure n° 6. Ce travail concerne la consolidation et la systématisation d’un pack accueil dédié à cette filière pour les salons et grands congrès. Un guide de bonnes pratiques a été proposé dans le cadre de ce contrat.

L’an dernier, nous avons aussi réalisé une enquête dans notre réseau et avons constaté que la quasi-totalité des ADT ont inscrit la filière du tourisme d’affaires dans leur schéma départemental de développement touristique. Il figure également en bonne place dans les contrats de destination.

De manière opérationnelle, les ADT favorisent les mises en relation avec les prestataires ou l’assistance à l’organisation d’un événement qu’il soit sportif ou culturel, qu’il s’agisse de salons, de séminaires ou encore de congrès. Elles interviennent alors comme de véritables apporteurs d’affaires ou jouent le rôle d’interface.

Considérez-vous ce secteur comme une filière d’avenir ?

Cette filière est génératrice de retombées économiques très importantes pour les territoires. Il va de soi que c’est une filière essentielle et on peut se réjouir des travaux engagés dans le cadre du contrat de filière lancé par le ministère des Affaires étrangères en 2017. Des actions comme le coupe-file dans les aéroports ou l’inauguration des principaux salons par le Premier ministre donne une visibilité à la destination France.
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Octobre 2018 - 15:37 Spella : votre institut de sondage dans la poche





LIRE NOS PRÉCÉDENTS NUMÉROS



Nos autres publications